Des outils pour animer vos séances de formation

31 juillet 2018 par Laura Audin

Des outils pour animer vos séances de formation

Dans cet article nous vous livrons quelques méthodes pédagogiques pour marquer vos interventions. Ces méthodes permettent d’animer vos séances de formation et d’améliorer la mémorisation de vos stagiaires.

Il existe 3 canaux d’apprentissages :

- La vue : Certaines personnes retiennent très bien en visualisant. Je peux, pour cela, afficher des paperboards sur les murs de la salle avec les informations à retenir.

- L’Ouïe : Certaines personnes retiennent très bien en écoutant. C’est pourquoi, l’intonation de ma voix est importante pour souligner les éléments clés.

- La Kinesthésie : Certaines personnes retiennent mieux en touchant (bougeant). C’est la notion de faire pour retenir !

Les 2 méthodes abordées ci-dessous vont permettre à vos stagiaires d'être acteurs de leurs apprentissages.

Méthode pédagogique : 6 M / 6 Q

Cette méthode va permettre de répondre rapidement à des questions sur un sujet ou un document. Elle favorise l’échange et permet d’éclaircir des points obscurs ou gênants pour la compréhension d’un sujet.

La méthode : Le formateur divise le groupe en deux sous groupes (voire plus si le groupe est supérieur à 10 personnes). Chaque sous-groupe dispose de 6 minutes pour écrire 6 questions qu’il se pose et les noter sur un paper.

L’animateur relit tout haut les questions du paper. Puis, le groupe A répond aux questions du groupe B et inversement. Le formateur est présent pour compléter les réponses si nécessaire.

Il est possible d’utiliser cette méthode dans différents cas de figure : Par exemple en fin de demi-journée ou de journée de formation, pour faire un point sur ce qui a été vu. Elle peut également être utilisée pour redynamiser le groupe aux moments difficiles de la journée.

Le plus : Vous pouvez adapter le temps et le nombre de questions en fonction de la taille des groupes : 3M / 3Q ou 12M / 12Q.

Quelques conseils si vous souhaitez utiliser cette méthode : Ecrire clairement la consigne de l’exercice, bien limiter le temps de production des questions à 6 minutes. De plus l’animateur n’intervient que si le groupe a des difficultés pour répondre.

Méthode du tour de la question

Cette méthode a pour objectif de s’inspirer de l’avis des autres pour se forger sa propre opinion, prendre une décision. Elle permet de s’ouvrir sur d’autres expériences, d’autres opinions. Le but n’est pas d’aboutir à un consensus ; il est que chacun y trouve sa solution.

La méthode : Les stagiaires disposés autour d’une table écrivent chacun une situation qui leur pose ou pourrait leur poser problème. Ensuite, chacun passe sa feuille à son voisin qui vient écrire la solution qu’il suggère dans ce cas, comment il réagirait pour résoudre au mieux cette situation. Les feuilles circulent de l’un à l’autre : chacun écrit sa solution, son conseil. La feuille revient à la fin à celui qui a écrit la situation qui pose problème. Au vu des éléments apportés par chacun, il peut se forger son opinion. Le formateur propose à la fin que chaque stagiaire expose la solution qu’il s’est construite.

Cette technique est utilisée pour traiter des situations bloquantes, notamment des situations comportementales, de management, de gestion de groupe mais aussi pour traiter tout problème technique. C’est un bon moyen pour réfléchir à la résolution de situations délicates et qui les concernent au quotidien.

Quelques conseils pour utiliser cette méthode : Adopter un rythme rapide en respectant le sens de passage des feuilles (3 minutes pour répondre à chaque situation), faire attention à la taille du groupe : se limiter à 10 personnes. Au delà, constituer des sous-groupes.

Le plus : Demander de plier la feuille avant de la passer au voisin afin de répondre sans être influencé. 

Vous souhaitez découvrir d’autres méthodes pour transmettre votre savoir ? N’hésitez pas à vous inscrire sur nos formations courtes pour découvrir le métier de formateur, ici. Et si vous souhaitez en faire votre métier, nous proposons sur 6 mois un diplôme de niveau Bac + 2, plus d’informations ici.

31 juillet 2018 par Laura Audin