Vous êtes ici

Quel hémisphère de votre cerveau est dominant ?

Notre cerveau se compose d'un hémisphère gauche et d'un hémisphère droit remplissant, chacun, des rôles différents. Même si nous utilisons constamment les deux, il est possible, selon sa personnalité, de privilégier les fonctions de l'un ou de l'autre. Alors, plus analytique comme le cerveau gauche ou plus créatif comme le cerveau droit, où vous situez-vous ?

Munissez vous d'un papier et d'un crayon afin de répondre au quizz ! 
(7 questions, 3 minutes)

 

Question 1 

 

Question 2

 

Question 3 

 

Question 4

 

Question 5 

 

Question 6 

 

Question 7 

 

Réponses du Quizz

 

 

Les différentes caractéristiques de nos deux hémisphères :

 

Caractéristiques du cerveau droit :

Le cerveau droit, c’est le siège de l’intuition, de la créativité, de l’imagination, des émotions et de la pensée fulgurante.

Il fonctionne de façon beaucoup plus puissante que son collègue de gauche .

Avantages :

Permet de prendre des décisons rapidement et de générer beaucoups de solutions. La pensée arboresente permet de voir les choses dans sa globalité et de se sortir rapidement d’un problème.

Inconvénients :

Les personnes qui ont le cerveau droit dominant peuvent avoir des soucis à s’intégrer en société et peuvent mal vivre leur différence. 

 

Caractéristiques de cerveau gauche :

Pour 80% des gens de nos sociétés occidentales, c’est le cerveau gauche qui est domminant. Le cerveau gauche c’est le cerveau de la raison.

Il est logique, cartésien, séquentiel (il ne traite qu’une seule donnée à la fois) et spécifique.

Avantages :

Permet de nous organiser, de plannifier les choses et donc d’atteindre efficacement des objectifs précis.

Inconvénients :

Etouffe notre notre créativité et nous empêche de trouver des solutions aux problèmes.

 

Pas de panique ! Votre créativité n'est pas pour autant inexistante si vous êtes plutôt cerveau gauche ! Si ce modèle – dit de Sperry – peut être utile pour classifier deux approches comportementales, les neurosciences sont en train de prouver que cette compartimentation ne correspond pas tout à fait à la réalité du fonctionnement du cerveau. Les neurosciences nous ont montré que différentes régions du cerveau s’associent. Notre créativité naît de l’interaction dynamique de plusieurs zones du cerveau qui fonctionnent en réseaux ou en circuits et non en “bloc gauche/droite”. 

 

Marlène GIRARD et Pamela BOCHE