Vous êtes ici

Les financements

Vous vous posez des questions sur les modalités de financement de votre formation ? Nos conseillers vous accompagnent pour préparer au mieux votre demande de prise en charge en fonction de votre situation.

 

Vous êtes :

Demandeur(euse) d'emploi

NB : L’ensemble des aides ci-dessous sont transmises à titre indicatif. En aucun cas ces financements sont automatiques. Il convient de vous renseigner auprès de votre conseiller Pole Emploi. 

Le chèque formation : Le chèque formation est une aide individuelle qui permet aux demandeurs d'emploi l'accès à une formation professionnelle sanctionnée par un diplôme ou un titre inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Le CPF : Le compte personnel de Formation, permet de financer des formations qualifiantes. Pour tout savoir sur le CPF, rendez vous sur notre page CPF, ici. 

Pour ces financements vous devez vous renseigner auprès de votre conseiller Pôle Emploi.

Le congé individuel de Formation (CIF CDD). Si vous avez achevé un contrat à durée déterminée depuis moins d'un an, vous avez droit à un congé individuel de formaton (CIF-CDD) d'un an maximum. Attention pour disposer de ce dispositif il faut : Justifier d'une ancienneté de 24 mois, consécutif ou non, en qualité de salarié, quelle que soit la nature des contrats, au cours des 5 dernières années + justifier de 4 mois consécutifs ou non, sous CDD, au cours des 12 derniers mois.

Cette demande de financement se fait directement avec l'OPCA de votre dernier emploi et ne passe pas par le Pôle Emploi.

Le contrat de Professionnalisation : Le contrat de Professionnalisation est un contrat en alternance avec 80 % du temps en entreprise et 20 % du temps en formation. Pour tout savoir du Contrat de Professionnalisation, rendez-vous sur notre page spécifique, ici.

Pour connaître quelques points importants pour obtenir son financement rendez vous sur notre article "les points clés pour obtenir son financement"

Salarié(e)

Le plan de formation

Les organismes privés et publics peuvent financer des actions de formation dans le cadre du plan de formation dont le contenu est laissé à leur initiative. Le plan de formation permet de financer les frais liés à la formation et de prendre en charge la rémunération du salarié (partiellement ou en totalité).

Pour savoir si votre projet peut-être financé dans le cadre du plan de formation, adressez-vous au service des ressources humaines de votre entreprise ou administration, afin de présenter la formation envisagée (contenu, organisme, durée, programme, fournissez un devis.)

Le congé individuel de formation

CIF-CDI

Il permet aux salariés d'un contrat à durée indéterminée (CDI) ayant travaillé 24 mois consécutifs ou non au cours des 5 dernières années dont 12 mois dans leur entreprise actuelle, de suivre, à leur initiative et à titre individuel, des actions de formation. Si vous remplissez les conditions d'ouverture du droit au CIF, votre employeur dispose d'un délai de 30 jours pour donner sa réponse (il ne peut refuser définitivement une demande d'autorisation d'abscence, néanmois il peut la reporter sur justification).  

Vous pouvez bénéficier d'une prise en charge financière totale ou partielle (coût de la formation, rémunération, déplacements, hébergement) en vous adressant auprès du fonds de formation auprès duquel votre entreprise côtise (Fongécif, Opacif). Chaque organisme définit ses propres règles et modalités de financement du CIF.

CIF-CDD

Le CIF-CDD permet aux salariés d'un contrat à durée déterminée (CDD) ayant travaillé 24 mois consécutifs ou non lors des 5 dernières années dont 4 mois consécutifs ou non sous CDD au cours des 12 dernires mois, de suivre à leur initiative et à titre individuel, des actions de formation. L'action de formation choisie doit débuter au plus tard 12 mois après le terme du dernier CDD. Si vous remplisser ces conditions, vous pouvez bénéficier d'une prise en charge financière totale ou partielle (coût de la formation, rémunération, déplacements, hébergement) par le fonds de formation de l'entreprise dans laquelle vous avez exécuté votre CDD.

Vous pouvez vous adresser au Fongécif pour la prise en charge de la formation.

Le contrat de Professionnalisation

Le contrat de Professionnalisation est un contrat en alternance avec 80 % du temps en entreprise et 20 % du temps en formation. Pour tout savoir du Contrat de Professionnalisation, rendez-vous sur notre page spécifique, ici.

Autres situations

Vous êtes en CSP (en cas de licenciement économique) :

Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) s'adresse aux salariés dont le licenciement économique est envisagé dans une entreprise non soumise à l'obligation de proposer un congé de reclassement (Soit les entreprises de moins de 1000 salariés). Ce contrat d'une durée de maximale de 12 mois, a pour objet l'organisation et le déroulement d'un parcours de retour à l'emploi. Une prise en charge de formation est prévue.

Pendant la durée de ce contrat, et en dehors des périodes durant lesquelles il exerce une activité rémunérée, le titulaire du CSP perçoit une "allocation spécifique de sécurisation professionnelle" (ASP) égale à 80 % du salaire journalier de référence (soit à peu près l'équivalent du salaire net) pour les salariés justifiant d'un an d'ancienneté dans l'entreprise.

Vous êtes chef d'entreprise

Agefice

Pour pouvoir bénéficier du financement de l'AGEFICE vous devez :

  1. Etre dirigeant d'entreprise, non-salarié,
  2. Exercer votre activité professionnelle dans le domaine du commerce, de l'industrie ou des services
  3. Etre immatriculé en tant que commerçant, sous un code APE-NAF relevant de l'AGEFICE.

Pour les formations débouchant sur une qualification reconnue, le montant du financement maximum accordé par l'AGEFICE (sous réserve d'accord de financement) est de 2 000 €, par année civile et par entreprise.

FIFPL

Le FIFPL prend en charge la formation des professionnels libéraux. Pour une formation de conversion (titre professionnel), il y a une possibilité de prise en charge tous les 3 ans. (Notez qu'un courrier de motivation est à joindre obligatoirement à votre demande).

La prise en charge est plafonnée à 2 000 € par an et par professionnel.

FAFCEA

Le FAFCEA (Fonds d'Assurance Formation des Chefs d'entreprise exerçant une activité Artisanale) finance les formations destinées aux chefs d'entreprises exerçant une activité artisanale. Le montant de la prise en charge varie en fonction du type de la formation. 

Il faut faire une demande à son OPCA, pour toutes les entreprises du BTP, vous devez contacter CONSTRUCTYS.

Le contrat de Professionnalisation

Le contrat de Professionnalisation est un contrat en alternance avec 80 % du temps en entreprise et 20 % du temps en formation. Pour tout savoir du Contrat de Professionnalisation, rendez-vous sur notre page spécifique, ici.